15, rue du Bourbonnais 35000 Rennes ille-et-vilaine@clcv.org 02 99 14 23 23

La CLCV sur la bande FM

La CLCV sur la bande FM
Il existe 680 radios associatives locales en France qui fédèrent plus de deux millions d’auditeurs. Des bénévoles de plusieurs antennes locales de la CLCV y animent des émissions pour informer les consommateurs. Gros plan sur trois d’entre elles.

Radio Caraïb Nancy

Depuis 2017, Sylvie Gruy et Christian Saquetde la CLCV de Malzéville – St-Max sont à la tête de l’émission Citoyens au quotidien sur Radio Caraïb Nancy. « La radio nous a contactés car elle recherchait une association de défense des consommateurs et des locataires pour une émission d’une heure par moisNous nous sommes lancés », explique Sylvie. L’animation radio, est un exercice qu’ils ne connaissaient pas. Ils n’ont pas suivi de formation et ont dû trouver leurs marques : « au départ, nous écrivions mot pour mot l’émission pour ne rien oublier. Maintenant, nous n’écrivons que les grandes lignes et construisons l’émission en déterminant combien de temps sera consacré aux différents sujets. Nous maîtrisons l’émission de A à Z, des sujets aux coupures musicales. Elles sont essentielles car en plus de donner du rythme à l’émission, elles permettent de nous recaler, de faire un point mais aussi de souffler car nous enregistrons dans les conditions du direct. » Ils puisent notamment leurs idées de sujets auprès des propositions de leurs adhérents et dans les dossiers traités à la permanence de l’association, « nous cherchons des thématiques qui intéresseront le plus grand nombre » précise l’animatrice. Sylvie et Christian se sont piqués au jeu. En plus de Citoyens au quotidien, ils interviennent avant l’émission Le forum des bailleurs pour des chroniques qui traitent des problèmes liés au logement et une fois par mois dans une autre émission pour traiter de sujets en lien avec l’alimentation et la nutrition.

Émission Citoyens au quotidien à réécouter surwww.rcn-radio.org

Radio Évasion

Valérie Boulc’h juriste à l’union départementale du Finistère, est à l’antenne une fois par trimestre sur radio Évasion qui émet dans le centre du département. Une émission en direct d’une trentaine de minutes sur une question de consommation ou de logement. Un exercice qu’elle apprécie : « Il y a un vrai échange entre l’animatrice et moi. Elle choisit un thème et m’envoie ses questions pour que nous les préparions ensemble, et ça fonctionne bien. » L’émission se déroule comme une discussion : « je n’aurais pas été à l’aise de faire un exposé et être la seule à parler. Avec les questions posées par l’animatrice et moi qui répond, il y a une vraie interactivité entre nous. C’est plus naturel. » L’association a de bons retours des Finistériens. Certains poussent les portes de la permanence après avoir entendu les interventions de Valérie (également sur France Bleu Breizh) pour des conseils mais aussi parfois pour devenir bénévole. « Selon l’émission, je présente la CLCV et je peux faire un appel à bénévole. Ma participation à radio Évasion c’est du donnant-donnant. Nous nous aidons réciproquement à nous faire connaître.»

Émission LEM la quotidienne à réécouter sur www.radioevasion.net

Radio Gâtine 

Yves Veillon et deux bénévoles de la CLCV de Parthenay dans les Deux-Sèvres enregistrent chaque mois des chroniques pour Radio Gâtine. S’ils y interviennent depuis 3 ans, l’association est derrière le micro depuis 25 ans : « les bénévoles souhaitaient moderniser l’information qu’ils transmettaient aux consommateurs via leur publication « Savez-vous » et se sont tournés vers radio Gâtine » explique Yves.Chacun des animateurs prépare trois chroniques à partir du magazine Cadre de Vie, du site internet (Clcv.org) et des problématiques rencontrées en permanence, « une fois écrites nous les lisons ensemble et nous organisons le rôle de chacun pendant l’enregistrement pour se partager le temps de parole. » Les dernières émissions ont été consacrées au démarchage abusif et à l’annulation des voyages suite à la Covid-19. « Nous enregistrons les neuf chroniques à la suite, il faut être concis et ne pas se perdre dans les détails. » précise Yves Veillon. C’est un exercice durant lequel il peut y avoir des ratés mais pas d’inquiétude, il y a un filet de sécurité : « Si nous nous trompons ce n’est pas grave car ce n’est pas en direct. L’animateur « nettoie » ensuite l’enregistrement et coupe nos hésitations ou nos erreurs au montage. »

Émission La CLCV à réécouter sur www.radiogatine.fr

Crédit photo : © Radio Caraïb Nancy

Facebook
Twitter