Il y a encore trop de logements indécents

Aricle paru sur le Ouest-France du jeudi 25 janvier 2018 :

L’association CLCV (Consommation, logement et cadre de vie) d'Ille-et-Vilaine aide les locataires dans leurs démarches, en partenariat avec la Fondation abbé Pierre. L’an passé, 23 dossiers ont été examinés en Ille-et-Vilaine. Tous ont été réglés à l’amiable.

Pas ou peu de ventilation, un système électrique défectueux au point de devenir dangereux, une absence ou une insuffisance de chauffage. L’un de des trois critères suffit à qualifier un logement d’indécent. Vous souhaitez lire l'article en entier, vous le trouverez en cliquant ici.

Alexia Billot (à gauche), chargée de mission logement à la CLCV, avec Valérie Blanchard, juriste.

 

Les commentaires sont fermés