Des clés pour la copropriété: changer de syndic

    Le changement de syndic est simplifié et il y a des disciurs d'incitation à changer mais avant de se lancer dans la démarche voici quelques éléments important à prendre en compte.

Tout d'abord, si on est satisfait de son syndic, bien qu'une mise en concurrence soit prévue dans les textes tous les 3 ans, le conseil syndical peut s'en affranchir en faisant voter une résolution ad hoc à l'AG précédent l'échéance.

 

 

Pourquoi? 
(il suffit peut être de changer de gestionnaire ou d'un échange de fond avec le syndic)
Accord
(Le CS est-il en phase?)
Temps
(prendre le temps, prévoir de se donner le temps, quitte à reconduire le sortant pendant un an)
Cahier des charges
(définir les attentes, objectives et subjectives – attention à ne pas faire fuir les candidats !)
Rencontrer
(les représentants des cabinets contactés – s'ils ne veulent pas venir sur place, écarter la candidature)
Choisir
(en AG le CS présente une candidature, le sortant étant en droit de présenter la sienne, ça fera 2, ce qui permet un vote clair. Au delà de 2, si les voix se dispersent, on prend le risque de se retrouver sans syndic en milieu d'AG).
Communiquer
(avec les propriétaires pour obtenir leur adhésion avant l'AG).
 
Si certains de ces points sont mal gérés, le changement pourrait devenir aventureux voir désastreux.

 

Les commentaires sont fermés