15, rue du Bourbonnais 35000 Rennes ille-et-vilaine@clcv.org 02 99 14 23 23

Actualités

Actualités

La CLCV Bretagne recrute

CDD de 12 mois – Délégué(e) régional(e)

Enquête réalisée par la CLCV de Rennes sur les prix de fruits et légumes Bio et non Bio de supermarchés, marchés et magasins spécialisés de Rennes et ses environs (octobre 2020)

Objectifs : l’enquête CLCV a pour objectifs de répondre à trois questions :

1- Dans quels types de commerces les produits sont-ils plus chers ?

2. Les produits Bio vendus dans les magasins spécialisés (magasins à la ferme, coopératives, marchés Bio) sont-ils plus ou moins chers que ceux des rayons Bio en hyper/supermarchés ?

3. Le pays d’origine est-il affiché et a-t-il une influence sur le prix ?

L’intégralité de l’enquête se trouve en cliquant sur le lien suivant :

Aides exceptionnelles – action logement

Action Logement offre une aide exceptionnelle pour aider au paiement d’un loyer ou d’un prêt immobilier d’un montant de 150€/mois pour une durée qui dépend de votre situation :

Pour plus d’info : https://aide-urgence.actionlogement.fr

  • pour les salariés du secteur privé ayant perdu leur emploi ou dont le début du contrat a été reporté depuis le début de la crise sanitaire et dont les revenus actuels sont inférieurs ou égaux à 1,5 SMIC/mois, cette aide est d’un montant de 150€/mois pendant 6 mois (ou pendant 4 mois si vous avez déjà demandé l’aide pour baisse de revenus précédemment)
  • pour les salariés du secteur privé en poste dont les revenus ont baissé d’au moins 15% par rapport au salaire habituel du mois précédent (hors primes et heures supplémentaires exceptionnelles, les revenus devant alors être compris entre 1 SMIC et 1,5 SMIC,c’est-à-dire entre 1230 €/mois net et 1845€/mois net), elle est d’un montant de 150€/mois pendant 2 mois

En plus des conditions de situation et de ressources demandées, il faut aussi que les charges liées au logement (comme le loyer, un prêt immobilier ou les factures d’eau, de gaz, d’électricité, …) représentent au moins 33% du revenu mensuel net. Ces aides sont néanmoins cumulables avec les aides du FSL ou les aides au logement de la CAF, par exemple.

Il faut demander l’aide dans les 6 mois suivant le changement de situation (perte d’emploi, baisse de revenus), en sachant que son attribution est dans la limite des fonds disponibles pour Action Logement. Elle se demande sur https://aide-urgence.actionlogement.fr, où il faudra déposer plusieurs pièces justificatives :

  • Une pièce d’identité ;
  • Un bulletin de salaire du mois précédant le changement de situation professionnelle ;
  • Un justificatif de revenu du mois de la baisse de ressources ainsi que les justificatifs des mois suivants (pouvant aller de 1 à 5 mois) ;
  • Un RIB ;
  • Une quittance de loyer ou un relevé de compte bancaire mentionnant la mensualité du prêt, pour le mois de la baisse de revenus.
Image : pch.vector / Freepik

Enquête auprès des locataires : mieux vous connaître pour mieux vous défendre!

Comme vous le savez, la CLCV représente, accompagne et défend les intérêts des locataires. Pour cela, il est nécessaire que notre association connaisse le plus finement possible vos attentes et vos besoins.

C’est pourquoi, si vous êtes locataire, dans le parc social ou privé, nous vous proposons de remplir notre questionnaire en ligne, réalisé avec le concours de la MCE :

https://form.dragnsurvey.com/survey/r/cd47b6ce

Vos réponses nous permettront, notamment en cette période de crise sanitaire, de gagner en efficacité en orientant nos actions vers vos préoccupations majeures.

Un grand merci pour votre participation, et n’hésitez pas à transmettre le lien vers le questionnaire à des locataires  de votre entourage.

SOS Loyer – aide exceptionnelle de Rennes Métropole

Vos revenus ont baissé en raison de la crise du Covid-19 et vous avez des difficultés à payer votre loyer?  Rennes Métropole peut vous aider financièrement, sous conditions, grâce à son Fonds d’Urgence Logement (FUL).

L’aide s’adresse aux habitants des 43 communes de Rennes Métropole, qui ont subi des baisses de revenus liées à la crise du Covid-19, qu’ils soient aujourd’hui sans emploi, salariés en chômage partiel, intérimaires, auto-entrepreneurs, intermittents du spectacle, étudiants … sous conditions de ressources.

Pour plus de renseignements, consultez la page sur le site de la Métropole : https://metropole.rennes.fr/problemes-de-loyer-dus-au-covid-19-rennes-metropole-peut-vous-aider ou appelez le numéro vert (gratuit) SOS Loyer : 0 805 160 075.

Quelques conseils pour éviter le plastique au quotidien

Le plastique est un matériau incontournable dans notre vie quotidienne, essentiellement sous forme d’emballages : produits alimentaires, produits ménagers, cosmétiques… on le retrouve partout ! Et bien souvent, on le jette immédiatement après l’avoir utilisé.

Selon l’association Plastic Oceans, 50% des plastiques fabriqués dans le monde sont utilisés une seule fois puis jetés et seulement 9% du plastique est aujourd’hui recyclé.

La loi Agec prévoit d’interdire progressivement les plastiques à usage unique d’ici 2040 en France. Pour en savoir plus, jetez un œil à notre infographie :

En attendant, voici quelques gestes simples pour éviter au maximum le plastique dans notre vie quotidienne. Et pourquoi pas aller plus loin en se lançant dans la fabrication de produits maison !

Évitez les suremballages

Vous avez déjà remarqué ces biscuits emballés dans un sachet plastique individuel puis regroupés dans un grand sachet en plastique lui aussi. Pour éviter ce suremballage, privilégiez les formats familiaux et évitez les portions individuelles, préférez les produits rechargeables et les emballages qui pourront avoir une seconde vie comme un bocal en verre ou une boîte de biscuits en métal. Pensez au shampoing et au dentifrice solides que vous garderez plus longtemps que ceux en bouteilles plastiques.

Certains emballages en carton non imprimés comme les boîtes d’œufs sont compostables. Dans tous les cas, privilégiez les emballages recyclables et pensez au tri !

Passez au vrac et réutilisez les emballages

Fruits, légumes, céréales, lessive, shampoing…les magasins sont de plus en plus nombreux à proposer des produits en vrac. Pour que cela ne devienne pas une corvée, un peu d’organisation s’impose pour faire vos achats et les stocker à la maison. Les magasins proposent généralement des sacs en papier réutilisables. Pensez à les ramener pour vos prochaines courses. Vous pouvez aussi investir dans des sacs en coton lavables et réutilisables et apporter des boîtes hermétiques pour acheter votre fromage ou votre viande à la coupe.

Pour stocker les produits en vrac à la maison, pensez à garder vos pots de confiture vides par exemple. Les bocaux en verre hermétiques sont des contenants parfaits pour vos produits !

Pour les bocaux neufs, il est nécessaire de les laver et les stériliser dans de l’eau bouillante avant la première utilisation. Pensez aussi à nettoyer régulièrement le joint en silicone.

En plus, pour des produis équivalents, cela vous reviendra souvent moins cher de les acheter en vrac ! Selon notre étude réalisée en juin 2020 sur 89 références de produits bios vendus en vrac, ils sont en moyenne 24 % moins chers que les produits équivalents emballés.

Fabriquez vos produits maison

Si vous souhaitez aller plus loin, il est possible de fabriquer soi-même ses produits ménagers maison à partir d’ingrédients simples et peu chers. Munissez-vous de bicarbonate de soude, de savon de Marseille, de savon noir, de vinaigre blanc, de cristaux de soude et de quelques gouttes d’huile essentielle et fabriquez votre liquide vaisselle, votre lessive ou votre nettoyant multi-usage en suivant les étapes décrites dans l’article surwww.clcv.org :  3 recettes pour préparer soi-même ses produits ménagers.

Habillez-vous différemment

L’industrie du textile est particulièrement montrée du doigt ces dernières années pour la pollution qu’elle représente dans le monde. Le plastique est également présent dans l’industrie textile au stade de la production, mais aussi au niveau de la distribution et du marketing dans le but de protéger les articles.

Présent dans les fibres de nos vêtements, le plastique est en contact direct avec notre peau et représente un risque pour notre santé.

Pour lutter contre cette pollution plastique, au-delà de réduire nos achats textiles, nous vous conseillons d’éviter certaines matières ou le plastique est très présent. Ainsi, le polyamide, le polyester, l’acrylique, le nylon ou encore la polaire font référence à des fibres synthétiques qui ne sont ni plus ni moins que du plastique. Vous pouvez consulter la fiche sur la mode durable.

Et pour tous vos achats (vêtements, aliments, cadeaux…), n’oubliez pas votre cabas ou sac en tissu et refusez les sacs en plastique proposés par les commerçants.

Que connaissez-vous vraiment sur le plastique ? Testez vos connaissances avec notre vrai/faux ! https://www.clcv.org/prevention-des-dechets/vraifaux-sur-le-plastique-testez-vos-connaissances

Journée mondiale des droits des consommateurs – Dossier spécial lutte contre la pollution plastique

À l’occasion de la journée mondiale des droits de consommateurs, la CLCV se mobilise pour sensibiliser et inciter les consommateurs à adopter et à promouvoir des pratiques plus durables.

Cette année, la Journée mondiale des droits des consommateurs, organisée par l’association Consumers International, a pour thème « lutter contre la pollution plastique ». La lutte contre la pollution plastique est un défi mondial qui nécessite des solutions internationales coordonnées. Les gouvernements et les entreprises ont un rôle primordial à jouer pour faire évoluer les modes de production et de consommation. En tant que consommateurs, nous pouvons aussi agir ! À l’occasion de cette journée, la CLCV se mobilise pour sensibiliser et inciter les consommateurs à adopter et à promouvoir des pratiques plus durables.

Le dossier est disponible à l’adresse suivante : https://www.clcv.org/prevention-des-dechets/journee-mondiale-des-droits-des-consommateurs-la-lutte-contre-la-pollution-plastique

Pour aller plus loin, nous avons sélectionné des reportages et vidéos 

Océans, le mystère plastique

Plastique : l’invasion

Le Dessous des cartes :la planète malade du plastique

4 endroits étonnants où l’on retrouve du plastique 

5 gestes anti-plastiques pendant 15 jours  

Facebook
Twitter